Mercredi 4 janvier, Marc aura 24 ans. Pour montrer que l’on ne l’oublie pas et surtout pour attirer l’attention de tous – et en particulier des pouvoirs publics - sur son cas, nous lançons ce même jour, une "ANTI-minute de silence". L’idée est simple : faire en sorte que la chanson de Clarika soit écoutée ce jour là par le maximum de personnes en même temps, à midi. Pour cela, il suffit de télécharger la chanson, de l’envoyer par mail à tout votre carnet d’adresses et/ou de la graver et de l’offrir autour de vous. Et le 4 janvier à midi, jouer la à fond, chantez la à tue-tête, faites entendre haut et fort ce message de détresse et d’espoir. Ce n’est pas grand chose, un petit rien, une action symbolique, mais c’est une très jolie façon de médiatiser la disparition de Marc et de faire en sorte qu’on parle enfin de lui. Que son nom raisonne dans les airs et sur les ondes. Et qu’enfin les pouvoirs publics se penchent sur son cas.
Merci de votre coopération et bonne année à tous.