Encore une fois, les faits sont venus corroborer ce vieux proverbe. Quand Chirac, de Villepin, Douste-Blazy et Sarkozy oublient leurs querelles pour mettre tout leur poids dans la balance, ça paie. Il a fallu deux jours pour que des inspecteurs de la Brigade criminelle obtiennent l'autorisation de se rendre en Côte d'ivoire dans le cadre de l'horrible affaire Ilan Halimi. Nous, cela fait 14 mois que nous attendons et un mois que Douste-Blazy nous a promis d'intervenir. Toujours sans résultat.