Quatre ans après l'enlèvement de Guy-André Kieffer, la mobilisation se poursuit : un portrait du journaliste accroché sur la façade de l'hôtel de ville du 20e arrondissement de Paris

Un rassemblement est organisé le 16 avril 2008 à 11 heures, en présence d'Osange Silou-Kieffer, de Cannelle Kieffer et de Frédérique Calandra, maire du 20e.

Reporters sans frontières et la famille de Guy-André Kieffer, avec le soutien de la mairie du 20e arrondissement, dévoileront le portrait du journaliste, enlevé en 2004 à Abidjan, sur la façade de l'hôtel de ville, place Gambetta, à Paris, le 16 avril 2008 à 11 heures.

"La vérité se fait attendre depuis quatre ans. La présence permanente du visage de Guy-André doit servir à rappeler que l'affaire n'est pas close et que beaucoup reste à faire pour que justice soit rendue. Tous ceux qui, comme nous, sont attachés à cette exigence, sont appelés à venir soutenir ses proches le jour de ce triste anniversaire", ont déclaré l'organisation et la famille.

Le 16 avril 2008 à 11 heures, place Gambetta, Reporters sans frontières et la famille du journaliste annonceront par ailleurs une initiative commune élaborée avec Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement, pour que Guy-André Kieffer ne soit pas oublié par les Parisiens.